21 rue Saint Gilles, 14110 Condé-sur-Noireau
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 12h30
 
06 60 87 74 21

Sophrologie à partir de février 2023

Sophrologie à Condé-sur-Noireau (14110)

Sophrologie

La sophrologie c’est quoi ?

La sophrologie est une discipline psycho-corporelle. On pourrait dire une méthode corporelle-psycho car il s’agit tout d’abord de se montrer curieux de la relation que l’on entretient avec son corps, son mental et ses émotions. Être à l’écoute de ses sensations corporelles pour vivre en conscience, dans le moment présent. La sophrologie favorise la détente physique et mentale, un meilleur équilibre entre nos émotions, nos pensées et nos comportements. Le lien corps-esprit ou mental est au cœur de la pratique, quand on travaille sur le corps cela a des répercussions sur le mental et inversement.

 La sophrologie est basée sur la respiration, le relâchement du corps et la visualisation (ou évocations positives, ce n’est pas seulement notre capacité à imaginer les choses, mais à les sentir, percevoir dans le corps, et ce ne sont pas seulement des images, ça peut être aussi des odeurs, …).

Il est important de souligner que ce qui la caractérise c’est son côté « dynamique », ce n’est pas uniquement de la relaxation comme beaucoup de personnes le pensent ; on pratique en position assise ou debout, rarement allongé, sauf les femmes enceintes ou les personnes qui ont des soucis de santé. On peut ainsi les reproduire dans son quotidien et retrouver les sensations dans nos postures quotidiennes.

C’est une démarche méthodique car le fondateur, le professeur Alfonso Caycedo a élaboré une méthode à la fois rigoureuse et simple pour amener chacun à vivre de manière plus équilibrée dans son corps et dans sa tête.

Il existe 2 grandes familles de techniques en sophrologie :

  • les techniques courtes, spécifiques : protocoles simples avec une intention particulière

  • les relaxations dynamiques : base de l’entrainement sophrologique, elles se pratiquent debout ou assis. Il en existe douze, quatre sont couramment pratiquées. Il s’agit d’un enchainement de mouvements synchronisés sur un rythme respiratoire précis.

La démarche, c’est l’accueil, être dans l’accueil. Accueil et bienveillance envers soi. 

Si certains effets positifs peuvent se ressentir immédiatement quand on pratique la sophrologie, d’autres vont apparaitre au fil des répétitions et de l’intégration des pratiques. L’entrainement personnel régulier est conseillé. C’est la répétition des techniques qui permet de mieux intégrer l’expérience et apportera un mieux-être appréciable et durable.

 

Elle s’adapte à tous les âges, se pratique en position assise ou debout et ne nécessite pas de tenue vestimentaire particulière.

A quoi sert la Sophrologie ?

La sophrologie apporte du mieux-être, une meilleure connaissance de soi. Elle favorise la décélération pour notre équilibre physique et psychique.

Mieux gérer son stress, l’utiliser à bon escient

Mieux dormir, respecter ses rythmes internes

Retrouver confiance en soi

Optimiser son énergie

La relaxation n’est qu’une partie de la sophrologie, il existe de nombreuses techniques, des respirations, des mouvements, des stimulations pour retrouver du dynamisme quand on en a besoin. 

Renforcer sa concentration, son attention

Éviter les tensions physiques du quotidien 

Avec des mouvements doux, simples mais efficaces pour éviter l’accumulation des tensions dues au travail sur ordinateur par exemple ou aux gestes répétitifs.

Retrouver son équilibre au quotidien, gérer ses émotions

Se sentir mieux dans son corps

Dynamiser ses capacités et ses ressources

Être plus conscient, plus présent, être disponible à soi-même, à ses besoins

Prendre du recul, développer ses capacités d’adaptation et d’action

Un peu d'histoire

La sophrologie est une discipline élaborée dès les années 1960 par le professeur Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre d’origine colombienne qui a exercé principalement en Espagne. Il fut rapidement confronté aux limites des moyens thérapeutiques dont il disposait (électrochocs, comas médicamenteux) : trop violents pour le corps, il se dit qu’il doit y avoir d’autres façons de faire pour traiter ses patients.  Il teste l’hypnose mais se rend compte que cela ne suffit pas. Il se passionne par l’étude de la conscience humaine et s’inspire du yoga, du bouddhisme, du zen à travers ses voyages. Il synthétise les meilleures techniques et approches pour développer la sophrologie. Il s’est inspiré des approches occidentales (phénoménologie*, hypnose) et des techniques orientales (yoga, méditation).

Le terme sophrologie est un néologisme qui vient de 3 mots grecs :

  • sôs qui signifie harmonie

  • phrên qui signifie conscience

  • logos qui signifie étude

La sophrologie est donc l’étude de l’harmonie de la conscience. Harmoniser notre conscience entre le corps, le mental et les émotions. Comment développer notre conscience pour aller vers cette harmonie corps-esprit.

La sophrologie est basée sur la phénoménologie* : aborder ce qui se passe, tout phénomène, comme si c’était la première fois, porter un regard neuf. Être dans l’accueil sans jugement.

Champs et domaines d’application de la sophrologie

La sophrologie possède 4 grands champs d’intervention principaux :

  • le champ médical ou paramédical : médecine générale et spécialisée (neurologie, oncologie, obstétrique …) ou paramédical (kinésithérapie, psychomotricité, orthophonie…). La sophrologie peut accompagner des personnes atteintes de cancer, de la maladie de Parkinson, dans la prise en charge du post-AVC… Bien entendu la sophrologie ne guérit pas mais elle participe à l’amélioration de la qualité de vie des personnes (et des aidants familiaux).

-> gestion de la douleur, problèmes de sommeil, préparation à l’accouchement, préparation aux examens médicaux

  • le champ socio-prophylactique : c’est-à-dire en prévention, au cœur du système social et économique, dans l’éducation, les entreprises

-> gestion du stress, amélioration des capacités et ressources de la personne, gestion des émotions

  • le champ pédagogique : les apprentissages et la préparation aux épreuves des examens ou des concours.

->  la sophrologie agit sur les capacités d’attention, de mémorisation, de gestion du stress.

  • le champ sportif : la sophrologie peut s’intégrer dans un programme de préparation mentale et physique en agissant avant, pendant et après la compétition.

La sophrologie s’est tout d’abord développée dans le milieu de la santé pour s’étendre ensuite aux domaines du sport, du développement personnel, de l’entreprise ainsi que dans les secteurs sociaux et éducatifs.

Les 4 principes de la sophrologie

Principe du schéma corporel comme réalité vécue

C’est le premier principe que l’on intègre en sophrologie. La sophrologie permet de se mettre à l’écoute de son corps, de ses ressentis, ses perceptions. Le schéma corporel est la représentation que chacun a de son corps. Cette représentation évolue tout au long de la vie ; c’est la représentation à un instant T de la forme, du volume de son corps, la manière d’évoluer, de bouger dans son environnement. Elle s’élabore à partir des ressentis physiques et physiologiques, des différentes sensations perçues. Avoir conscience de son schéma corporel permet d’avoir une meilleure connaissance de soi. C’est un vécu personnel, un vécu intérieur. La sophrologie permet d’accueillir qui nous sommes dans notre globalité, dans notre unité. Notre corps nous accompagne chaque jour, en avoir une perception juste pour soi, plus réaliste est important pour avoir une vie épanouie, harmonieuse.

Principe d’adaptabilité

 

Le sophrologue a une capacité d’adaptation qui lui permet d’ajuster la pratique, les techniques au sophronisant, à l’environnement, au besoin, au temps disponible.

Le sophronisant peut lui aussi adapter les techniques en fonction de ses possibilités au moment de la pratique, en fonction de ses ressentis, de ce qui est juste pour lui. La sophrologie favorise et renforce les capacités d’adaptation de la personne au monde qui l’entoure, ce qui lui donne peu à peu une autonomie et une liberté d’être plus grandes.

Principe de réalité objective

 

La sophrologie s’ancre dans la réalité, le ressenti de l’instant. Apprendre à voir les choses telles qu’elles sont. En apprenant à vivre plus en conscience, on porte un regard de plus en plus objectif sur notre quotidien. On développe notre capacité d’objectivité, on gagne en lucidité, en prise de recul par rapport à soi, aux autres, à l’environnement, sans porter de jugement, sans interprétation, simplement accueillir ce qui est tel que.

Principe d’action positive

La sophrologie permet de renforcer ce qui va bien en nous. Par la pratique des différentes techniques, par la répétition, il est possible de renforcer le positif en nous, tant sur le plan physique, que mental, émotionnel. Renforcer le positif sans pour autant nier le négatif (on le met de côté pendant la pratique). Observer ce qui va bien dans son corps, dans sa vie et le développer. Renforcer le positif va entraîner une chaine de réactions positives.

Le corps et l’esprit interagissent en permanence ; aussi toute action positive appliquée sur l’un (détente au niveau du corps, évocations agréables au niveau de l’esprit par exemple), aura des répercussions sur l’autre, et sur l’être tout entier. Harmonie corps/esprit. Cela peut être par des pensées agréables, des sensations agréables ou des émotions agréables. Il s’agit d’orienter la pensée, les sensations vers le positif, ce qui permet de dynamiser l’énergie de vie, nos qualités, nos ressources. Par l’entrainement, la répétition, cette recherche de positif avant le négatif devient une attitude de vie au quotidien. 

 

La sophrologie est donc une méthode d’accompagnement à la personne vers un mieux-être au quotidien en autonomie.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.